« L’âge adulte, c’est quand les rêves commencent à mourir. On grandit, on se trouve un job, on devient un drone et puis voilà, c’est terminé ! La société veut juste mettre les gens dans des boîtes. […] Il faut que je trouve un moyen de grandir sans devenir aussi assommante que les adultes. »

Retour dans les années 2000. Sofia avance dans la vie à contre-courant : sans boulot, sans diplôme, sans vie amoureuse stable, aimant l’alcool et ne rien prévoir et cherchant un sens à sa vie. Sofia se marginalise de plus en plus jusqu’à ce qu’elle décide de faire confiance à son instinct et de monter son business, en liaison avec sa passion des vêtements vintage.

Se fiant à son talent, son audace et son culot, munie d’ un ordinateur, elle écume les vide-greniers de luxe pour trouver les bonnes affaires qu’elle propose aux enchères sur Internet. Une bonne idée qui lui permet de lancer son business. Polyvalente, spontanée et inspirée par son environnement, elle apprend et invente son métier sur le terrain.

Racontant l’histoire vraie de Sofia Amoruso, la créatrice de Nasty Gal, Girlboss nous donne une image des working girls de notre siècle.

Encore une série Netflix qu’on adore !

Pour laisser un commentaire inscrivez- vous

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s